Suite…

Pour conclure l’article de Jean-Marc HÉRY – Sur les traces de Louis-Félix CHABAUD – vous trouverez ci-après une partie des pièces, fragments de poteries, retrouvées lors de fouilles sur le site.

Conférence Louis-Félix CHABAUD 27 mars Aix-en-Provence

Un site de fabrication ?

Au total, l’excavation, environ 1 m3 de terre, a permis de mettre à jour 86 fragments de poteries illustrant les différentes techniques utilisées en Gaule romaine (sigillés, terre cuite classique et terre noire). Les pièces les plus petites ne dépassent pas deux centimètres alors que les plus importantes disposent d’une amplitude allant jusqu’à 12 cm. La présence de nombreuses racines rend l’extraction très difficile, toutefois la densité des pièces retrouvées (il ne s’agit ici que des poteries, dans le même temps près de 5kg de tégulas ont été trouvés) et leur diversité tend à corroborer l’hypothèse d’un site de production de poteries.

Photos 1

Le site a révélé la présence de nombreux tessons de poteries, certaines rudimentaires et d’autres beaucoup plus élaborées. Parmi celles-ci, des sigillés très oxydés au rouge si caractéristique.

Ces pièces, plus fragiles (car souvent beaucoup moins épaisses) sont plus rares mais présentent des motifs en relief obtenus par la technique de la barbotine, soit par relief d’applique.

Un oiseau
Archéologie Chabaud   Technique de décoration de poteries

– Décor « au rideau » obtenu avec un barolet

Archéologie Chabaud   Barolet

– Décors en reliefs ciselés avec une gouge
Décor en relief sculpté avec une gouge   Gouge

– Sigillées enrichies en oxyde de fer, un vase de petite taille
Fouilles Chabaud   Fouilles Chabaud

Photos 2

Certaines pièces retrouvées à une profondeur de 50 à 70 cm présentaient des formes toriques : ici probablement 3 cols d’anses, d’environ 5 cm de longueur chacun et une anse quasi complète.

Fouilles Chabaud   Fouilles Chabaud

Fouilles Chabaud   Fouilles Chabaud