La réunion soulève des critiques, y compris à droite. Nicolas Sarkozy la défend. Le président des Républicains a soutenu, mercredi 3 juin, qu’il ne fallait « pas fuir les débats », lors d’un meeting à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine). Une allusion à la « journée de travail » organisée sur l’islam par son parti, jeudi. Selon lui, « ce n’est jamais un problème » de « parler (…) C’est un problème de dire qu’il n’y a pas de difficultés ». Nous ne devons pas fuir les débats (francetvinfo)