Depuis des années l’Association Venelles Environnement participe à l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme de Venelles, réunions publiques, explications, analyses, critiques. Lors de l’enquête publique fin 2015 l’association a réalisé un gros travail et elle a transmis au commissaire enquêteur un document de 8 pages d’observations visant à améliorer le PLU. Au fil du temps ne voyant venir aucune action concrète l’association tente de relancer le débat par une lettre adressée à la municipalité et reprenant les observations et arguments déjà exposés… et envisage, éventuellement, un recours auprès du Tribunal Administratif.

Lettre de l’Association Venelles Environnement à Mesdames WELLER et SEDANO


Note de Venelles Environnement

L’association Venelles Environnement a été nommément appelée par un conseil municipal du 12 janvier 2012 pour participer à l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme (PLU).

Notre association a donc organisé en 2012 et 2013 des réunions publiques pour expliquer les procédures et le développement d’un PLU. Nous avons bénéficié de l’aide de doctorantes en aménagement du territoire, spécialistes juridiques qui ont pu avec aisance nous expliquer « Un PLU à quoi ça sert ? Comment ça marche ? ». Nous nous sommes associés pour ces interventions avec le CIQ de Venelles ce qui nous a permis de communiquer avec une grande partie de nos adhérents et sympathisants.

Les documents de PLU qui ont été présentés lors du conseil municipal du 20 mai 2015, ont été complétés par les enquêtes du commissaire enquêteur, à qui nous avons transmis une lettre de 8 pages et 70 pages d’annexes.

La procédure actuelle permet donc à la municipalité d’apporter des compléments d’informations et des modifications substantielles au PLU. Ceci avec une impossibilité de modifier le PADD voté il y a plusieurs mois. Notre association a donc pris les devants, et a rencontré 4 des 5 membres du comité des sages créé par la Mairie lors de la campagne électorale et confirmé par la décision du mardi 15 mars 2016.

Notre association a donc présenté 5 observations que nous considérons comme prioritaires, et qui ont été acceptées par les Sages entre mi-novembre et fin décembre 2015. Des entretiens ont eu lieu en Mairie avec madame la deuxième adjointe en charge du patrimoine, et madame la quatrième adjointe en charge de l’urbanisme.

Le document ci-dessous présente ce courrier, qui a été transmis par lettre recommandée avec accusé de réception, ceci afin de prendre date et aussi pour que les associations ne « soient plus roulées dans la farine » sur des promesses vides et creuses.

Nous voulions vous en informer et en informer le plus grand nombre.

Bonne lecture. Très cordialement.

PS : ce texte a fait l’objet d’une relecture de plusieurs membres de notre association, et n’a fait l’objet d’aucun commentaire de la part des Sages de la commission ad ‘hoc