13770-Venelles, un blog citoyen

Un venellois vient de me reprocher, avec raison certainement, de ne pas me présenter, surtout de ne pas me nommer en introduction de ce blog. Au commencement ce blog était plus ou moins anonyme parce que je ne savais pas exactement ce qu’il allait devenir, ce que je voulais en faire. Mon anonymat n’a pas duré longtemps, je sais maintenant ce que je veux et pourquoi je tiens ce blog. Je m’appelle Daniel Daix, j’ai 74 ans, je suis retraité… la suite ci-dessous.

L’objet de cette page est simple… pourquoi ce blog ?

R É S U M É
En 2001 j’ai voté presqu’au hasard car je ne connaissais rien, ni des affaires de la ville ni des candidats qui sollicitaient nos suffrages. J’ai décidé de créer ce blog pour m’informer, avec l’espoir que lors des prochaines échéances électorales, j’en saurais assez pour voter, pour bien voter, pour mieux voter !!!

Si ce court résumé ne vous suffit pas, pour en savoir plus, vous pouvez continuer la lecture…

J’habite Venelles depuis 1990 mais jusqu’en 2002, le travail, les déplacements ne me permettaient pas de suivre les affaires de ma ville. Sans doute, je n’étais pas non plus très motivé .

En 2001, lors des dernières élections municipales, j’ai voté, quasiment au hasard ! Je ne savais pas qui était qui, qui se présentait contre qui ni pourquoi… Mis à part le maire en place, j’étais incapable de mettre un visage sous les noms des candidats. Je ne savais pas non plus ce qu’ils avaient fait, ou pas fait… leurs promesses étaient-elles sincères, réalistes… rien de rien, je ne savais rien.

J’aurais pu me contenter de voter pour le maire en place… mais je trouvais que trois mandats successifs faisaient beaucoup ; je ne trouvais pas non plus trop réussie l’urbanisation de la ville, les nouvelles constructions du coteau sud, la zone industrielle et commerciale… bref, je n’ai pas voté pour lui.

Fin 2004 je n’avais pas avancé d’un pouce et la lecture de La Provence ne m’était pas d’un grand secours. Il y avait bien quelques sites, Venelles pour Vous, Venelles.info, le CIQ, etc. Ces sites étaient rarement mis à jour et les moyens de communiquer inexistants.

J’ai donc décidé d’ouvrir un blog consacré à Venelles, à la vie de la ville, à la politique locale où les venellois pourraient s’informer et commenter, critiquer, polémiquer… C’était ma façon de me forcer à m’informer, à me tenir au courant. J’ai lu plus régulièrement La Provence, j’ai consulté les sites qui voulaient bien faire des mises à jour, j’ai lu avec attention les premiers commentaires, j’ai fait connaissance avec les quelques venellois qui visitaient et commentaient… Quelques élus de l’opposition ont joué le jeu, ils ont eux aussi commenté, m’ont adressé quelques messages avec des explications, ont modernisé et mis à jour leurs sites…

J’ai franchi un pas, récemment, en décidant d’assister aux séances du conseil municipal. Depuis la première fois, fin mars, ce sera la cinquième le 17 mai… quatre assemblées en moins de deux semaines, la politique locale est mouvementée, turbulente ! Les séances sont très animées, les invectives sinon les injures fréquentes… les imprévus aussi.

Faire connaissance avec la politique locale, voir les élus dans l’exercice de leur mandat, les voir travailler, certains du moins, devrait permettre de se faire une idée des gens en place, et peut-être d’arriver au but, en savoir suffisamment pour, lors des prochaines élections, voter…

Un de mes amis me reproche de n’être pas neutre… Bien sûr, je ne suis pas neutre ! J’essaie d’être objectif et je mesure mes propos mais jamais je n’ai envisagé d’être neutre… Pourquoi pas aveugle, sourd, muet comme les trois petits singes !!!

Neutre, non ! Objectif, j’essaie… Indépendant !