…mais le résultat du vote sur les comptes administratifs 2005 !

Pas de compte rendu, je n’ai pas pris de notes, pas enregistré, pas filmé, La Provence et les autres blogs venellois vous en diront certainement plus que moi, et mieux.

Début tranquille vers 18h30 mais tout de suite l’ambiance devient électrique suite à une intervention de Claude Bouillet concernant l’absence habituelle d’un conseiller, James GOURIER, chargé des Ressources Humaines et de la Communication

Selon C.B. en 18 mois il n’aurait assisté qu’à trois séances, la dernière remontant à juillet 2005 ! tout en continuant à toucher les indemnités liées à la fonction. Pourquoi ? Monsieur le maire ne nous en dira rien sauf qu’il détient un pouvoir donné par M. Gourier, à son nom ! Claude Bouillet insiste malgré l’agressivité de J.P. Saez qui lui reproche d’avoir fait pleurer… Il insiste et demande que le pouvoir soit vu par le conseil. Les pouvoirs font le tour de la table et chacun peut voir que celui de James Gourier est au nom du maire.

Je ne sais pas si le scénario avait été préparé ou s’il est le fruit du hasard mais c’est là que commence le gag de la soirée. J’apprendrai par la suite que lors du vote des comptes administratifs le maire se retire et ne participe pas au vote. Le compte est alors facile à faire… les forces en présence sont normalement 15 pour la majorité et 14 pour l’opposition. Si monsieur le maire se retire et ne participe pas au vote emportant aussi avec lui le pouvoir de James Gourier, l’avantage change de camp… toujours 14 pour l’opposition mais seulement 13 pour la majorité !!! Les comptes administratifs n’ont donc pas été votés et devront être représentés lors d’un prochain conseil.

Pour le reste… et en désordre :

  • il faut noter que commencé à 18h30 le conseil s’est terminé à 23h00… je comprends mieux maintenant pourquoi il y a si peu de venellois dans le public, c’est peut-être aussi pourquoi il n’y a pas non plus pléthore de candidats aux élections et que ce sont souvent les mêmes qui se représentent.
  • beaucoup de chiffres et des lectures indigestes par des adjoints qui semblent quelques fois peu concernés. Sans les documents en main, ce qui est est le cas du public, c’est souvent incompréhensible.
  • la présentation des résultats 2005 donne lieu, bien sûr, à des interprétations divergentes, la majorité, monsieur le maire surtout et son adjoint aux finances et l’opposition, se renvoyant la balle et se référant sans cesse à des comparaisons vieilles de plusieurs années.
  • j’ai retenu – sauf erreur – que la commune a terminé l’année avec un solde positif, je ne peux pas appeler ça un bénéfice mais présenté par J.P. Saez, ça y ressemble. Moins de 200 000 euros si je me souviens bien alors qu’à côté il y a plusieurs centaines de milliers d’euros non dépensés en investissements ! Les chiffres, on peut tout leur faire dire !
  • Monsieur Granier nous a longuement présenté le résultat de l’enquête “POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE DE VENELLES” et heureuse initiative en a distribué quelques exemplaires au public, clairsemé, à peine une quinzaine de venellois. Je suppose qu’on devrait rapidement trouver le document sur le site de la mairie mais si l’un d’entre vous en voulait une copie, qu’il n’hésite pas à me la demander. Sans aller dans les détails, je dirais que les venellois sont prudents, ne refusent pas le développement mais le veulent mesuré et maîtrisé, ce qui est plus facile à dire ou à écrire, qu’à faire. Il me semble que ce n’est pas un scoop et que malheureusement il ne faut pas compter sur ce genre d’enquête pour faire évoluer, avancer…
  • C. Bouillet avait préparé un document qu’il a fait signer à une douzaine de conseillers pour qu’au prochain conseil, une convention d’objectifs soit présentée à l’OMCJ. En effet alors que des conventions étaient établies pour la MJC, le Comité des Fêtes et les équipes sportives, l’OMCJ avait été oublié !

C’est tout ce qui me revient pour l’instant… sauf… pendant l’échange à couteaux tirés du début entre C. Bouillet et J.P. Saez j’ai compris que monsieur le maire lisait, ou se faisait lire, les blogs de Venelles et celui-ci plus particulièrement puisqu’il a fait référence à un commentaire… lu sur Offenbach (fr) ou Off and Back (en) !!!