Didier DESPREZ

Découvert il y a quelques semaines, le site de M. Desprez tardait à démarrer. C’est fait ; une photo (ci-contre), un édito, une présentation (CV) (et une série de documents sur les finances ces dernières années) nous permettent d’en savoir un peu plus. C’est bien présenté, car même les élus que nous connaissons le mieux (?), connaissance très superficielle, nous les avons rencontrés, quelquefois nous leur avons touché la main, nous les avons vus (ceux qui s’expriment) lors des conseils, mais nous ne savons pas vraiment qui ils sont !

Le CV ? Qu’en dire ? Pas grand chose sinon que c’est clair et sérieux. L’édito est plus intéressant car il évoque l’avenir et non plus le passé…

  • Il nous faut reconquérir cette mairie…
    • Rien que des évidences, mais pour être clair il vaut mieux les énoncer et avant toute chose, insister sur la nécessité de se réunir… et de compter sur les venellois…
  • Bâtir un programme…
    • Bien sûr cela semble indispensable à beaucoup…
      Pour ma part… je voterai non pas pour le meilleur programme mais pour des candidats qui m’inspireront confiance parce que je les connaîtrais, au moins un peu, parce qu’ils m’auront convaincu qu’ils sont honnêtes, de bonne foi et qu’après l’élection ils respecteront leurs engagements, non pas dans les détails, non pas à la lettre, mais dans l’esprit, dans la transparence.
  • Donner la parole à tous les VENELLOIS…
    • L’idée est excellente mais un peu démagogique… ne serait-ce que parce que tous les venellois n’ont pas forcément envie de s’exprimer, ou ne savent pas quoi dire, n’ayant pas les informations permettant de se forger une opinion. Un candidat doit-il rechercher le consensus et prendre des positions élaborées à partir des vœux de ses concitoyens… ou se présenter avec ses convictions, faire valoir son honnêteté, promettre la transparence mais ne pas s’engager dans le détail de situations changeantes…
  • Il n’y avait rien et tout était à construire.
    • Retour sur le passé. Utile mais pas indispensable. Les précédents mandats étaient certes honorables mais pas non plus parfaits. Les critiques sont recevables, ne serait-ce que parce qu’une partie des élus s’était alors désolidarisée de la majorite… bien qu’étant venellois à cette époque je ne connais pas le fond du problème… et ne tiens pas véritablement à en savoir plus. 2008 c’est l’avenir, pour mes enfants, pour moi-même, c’est ce qui m’intéresse.
  • Un constat…
    • Depuis 5 ans, VENELLES n’évolue plus, la ville vit sur ses acquis, on rebouche les trous par ci par là, plus de projets, plus de rêves, plus d’ambitions.
  • Un objectif
    • Donner la parole à tous les VENELLOIS pour bâtir un programme qui sera porté par une équipe de gauche dans le respect des valeurs républicaines pour permettre de reconquérir la Mairie de VENELLES et redonner à notre cité une nouvelle image et un avenir dans le Pays d’Aix.
  • Alors pour ce faire le blog est-il le meilleur moyen ?
    • Un bon outil, j’en suis persuadé. Il y a d’autres moyens pour débattre et faire connaître ses idées mais je n’en connais pas d’aussi complet, d’aussi pratique et qui ne coûte quasiment rien.