Comme beaucoup, j’ai appris et apprécié la décision du juge des référés de la Cour administrative de Marseille, dans l’affaire qui opposait l’OMCJ et la ville de Venelles. Bien entendu je ne me réjouis pas de la condamnation de la commune mais, seulement du fait que l’OMCJ soit justement rétablie dans ses droits, même si je crois que, sur le fond, l’affaire sera examinée plus tard, dans quelques mois.

Ce jugement est le bienvenu mais servira-t-il de leçon, amènera-t-il le maire à respecter ses engagements, à plus de prudence avant d’entamer une action en justice ?

Réjouissons-nous donc, mais… si la majorité actuelle l’emportait aux prochaines municipales que deviendrait l’OMCJ, sans subventions, sans lieux pour présenter des spectacles ? Il ne resterait plus qu’à baisser le rideau… à moins que l’opposition unie n’emporte les élections.