Serge Briançon, candidat aux prochaines municipales, nous explique pourquoi l’union de l’opposition ne s’est pas réalisée. Vous pouvez lire le billet sur Venelles.info ou dans les commentaires de ce blog.

Le ton a un peu changé au moment où l’ancien maire Pierre Morbelli a commencé à vouloir imposer ses conditions en disant :
– qu’il souhaitait jouer un rôle prépondérant dans la tête de liste et qu’il ne souhaitait pas avoir Serge Briançon tête de liste, car dans ce cas il partirait lui- même dans cette position.
(…)
Un retournement de situation malencontreux à l’évocation du futur dirigeant de la liste d’opposition a eu lieu : en effet, Évelyne Coursol a vivement demandé que Pierre Morbelli joue un rôle important dans la future liste…

Bien que la situation semble définitive (peut-elle évoluer ?), nous aurons certainement l’occasion d’évoquer de nouveau le sujet. En attendant les points de vue de P. Morbelli et d’E. Coursol, je tiens à remercier M. Briançon d’avoir répondu à nos interrogations, directement, sans utiliser la langue de bois. Bien sûr nous observerons attentivement le positionnement futur de D. Desprez, que beaucoup de venellois voyaient en rassembleur de l’opposition.