Associations et politique locale – Tisser des liens sociaux et solidaires

Environ 70 personnes en tout. La soirée commence avec un bon quart d’heure de retard plus quelques minutes pour la photo de groupe. Évelyne Coursol nous présente alors sa liste et nous confirme qu’en cas de victoire, son premier adjoint sera Jacques Legaignoux. Je reconnais quelques uns des co-listiers, Pierre Morbelli bien sûr assis au premier rang, Marc Andujar, Jean Bergonzi et Dominique Tournié, c’est tout.

Venelles en Vie – Compte rendu 4ème réunion publique

Pour démarrer le meeting EC fait l’éloge de ses partenaires, des associatifs, des jeunes, des gens d’expérience, des enseignants… “une équipe formidable dont je suis très fière” dit-elle. Elle parle ensuite quelques minutes pour développer ce que seront les thèmes de la discussion et, soudainement, passe la parole à l’assistance pour des questions. La salle est prise au dépourvu, personne ne bouge, pas de question… grand moment de gêne. EC reprend alors la parole pour la donner rapidement à Jean-Yves Salvat qui semble surpris et qui, au bout de quelques minutes d’un discours peu assuré, rend la main. Des choses intéressantes sont dites mais c’est décousu, on passe des principes aux détails, on revient à l’essentiel… j’ai un peu de mal à suivre. En vrac… refaire le parcours santé, le parcours botanique… les assos ne sont pas écoutées, pas de liens entre les assos… il faut une organisation nouvelle des élus, tous les élus, majorité et opposition autour de trois pôles… – économie/emploi – humanitaire/social – environnement/aménagement du territoire… il faut créer un comité de pilotage avec les associations actives qui touchent toutes les activités… des travaux ont été faits (par l’actuelle municipalité) sans subventions car les dossiers n’étaient pas préparés ni déposés… le patrimoine de Venelles est important, il faut le préserver… avec les assos il faudra réaménager le parc des sports… projet d’un chemin piétonnier historique, de chemins de loisirs familiaux…

C’est à ce moment que Mme Lamouroux (CIQ) prend la parole… et sauve la soirée !!!

Bien sûr, j’exagère… un peu, mais son intervention a relancé le débat, l’a recentré. Elle a longuement (je n’ai pas minuté mais pas loin de 30′) développé, en s’appuyant sur des exemples, trois thèmes sur lesquels le CIQ a travaillé et bien travaillé : la LGV, les transports et les panneaux publicitaires.

Pour résumer, mais vous pouvez aussi écouter l’enregistrement, s’appuyant sur ces thèmes, voici quelques uns des arguments exposés :
   – Pour un sujet aussi sensible que le tracé de la ligne à grande vitesse en direction de Nice, les associations qui se battent sont seules. Les élus sont absents des réunions et ne sont d’aucun soutien. L’association n’a pas d’interlocuteur, ses demandes sont ignorées.
   – Toutes ces dernières années les interventions et demandes du CIQ concernant les transports, la réouverture de la gare, l’arrêt du bus Pertuis/Aix, la gratuité pour les plus de 70 ans ont été ignorées… mais ressortent peu avant les élections.
   – Même chose pour les panneaux publicitaires, la mise en place d’une nouvelle signalisation récemment s’est faite sans concertation aucune.

À la suite de cette intervention Mme Coursol s’engage, avec son équipe, à travailler au plus près des associations, de toutes les associations, dans tous les domaines. Elle s’engage à enrichir la démocratie représentative en la complétant d’une démocratie participative. Elle créera un Comité du Développement Durable et Solidaire immédiatement après les élections. Elle rappelle son engagement dans la “Fondation Ste Victoire”. Le responsable de cette fondation, qui a dans les années 90 travaillé avec Mme Coursol, témoigne… “ce qu’elle vous propose, elle l’a fait dans le passé et l’a réussi.”

P. Morbelli, silencieux jusqu’alors prend la parole pour dire l’importance qu’il attache au siège de la ville au conseil de la CPA, que ce siège doit être occupé pour faire entendre la voix de Venelles, qu’il faut se battre et être présent… tout le monde comprend qu’en cas de victoire ce siège sera pour lui.

Je vous livre ci-après les interventions dont j’ai le souvenir :

  • Michèle, 45 ans à Venelles évoque le débroussaillement tel qu’il est réalisé actuellement et le qualifie de dangereux.
  • EC développe sa conception du “Vivre ensemble“, les personnes âgées, les handicapés, des quartiers avec des services de proximité.
  • un membre de la liste rappelle la zone bleue du parking du Ventoux et affirme que ne pouvant stationner facilement, certains travailleurs du CEA ont repris la voiture et délaissé le bus. Depuis les travaux, le bus ne peut plus rentrer sur le parking d’où arrêt le long de la voie… danger ! EC s’engage a créer des parkings relais.
  • Intervention de Jean Bergonzi qui préconise la concertation comme solution à ces problèmes, il faut consulter les usagers avant de décider pour eux.
  • EC reproche à la majorité actuelle d’avoir bloqué/abandonné le projet de la gare en 2001, arrêt des trains à Venelles.
  • Un monsieur derrière moi parle du projet de la rue du Claou sur les rails depuis peu… et nous apprend que la rue est empruntée par des automobilistes qui veulent éviter les bouchons à l’entrée de l’autoroute et la descendent à plus de 70 km/h !
  • Marc Andujar demande plus de transparence lors de l’attribution des subventions aux associations.
  • EC s’engage à refaire les Acousmies sans supprimer Off and Back.
  • EC revient sur la culture et sur la guerre faite à l’OMCJ par le maire. JPS et RC avaient promis une culture moins chère, le budget/bilan (?) présenté lors du dernier conseil ne l’a pas convaincu, elle estime que la réalité, difficile à saisir, est très différente et que la culture nouvelle formule coûte certainement, au moins un tiers de plus.
  • PM soulève (indirectement) le problème de l’aire d’accueil des gens du voyage, une trentaine de caravanes sont arrivées et se sont installées derrière la salle polyvalente. Le sujet est important et difficile, il est rapidement évacué, personne ne se prononce, pas de questions dans la salle.
  • En guise de conclusion EC redit son bonheur de faire partie de cette équipe motivée, compétente.

La réunion se termine et quand j’arrive chez moi il est près de 23h00. J’ai dû oublier des déclarations intéressantes et peut-être… en ai-je mal interprétées d’autres, vous me pardonnerez il était tard et à mon âge !

Ma conclusion à moi ? De la compétence peut-être ? De la motivation, l’envie de bien faire, la sincérité sûrement. Et vous qui avez assisté à la réunion, qu’en pensez-vous ? Et vous qui n’y étiez pas ?

PS : Avant même d’avoir publié ce compte rendu, deux messages de lecteurs me permettent de le compléter. Je cite sans mettre en forme : Des gens nouveaux (mais pas si nombreux que cela), une présentation qui, en fait, n’en fut pas une, on ne sait pas qui ils sont, d’où ils viennent, ils sont, peut être, formidables mais seule Mme Coursol le sait !!! On aurait pu entendre leurs voix. Moyenne d’âge élevée, à mon avis plus de 50 ans, peu de jeunes. Le programme n’a pas été dévoilé. Pas de projet phare, peu d’originalité, peu de différence avec le discours de JPS. Le thème “tisser des liens sociaux et solidaires” est arrivé en fin de soirée, il a été bâclé, on n’a pas bien compris ce qu’ils voulaient faire. Désagréable impression que la liste en était encore au stade de la réflexion, des idées de principe, des déclarations d’intentions et qu’ils ne portaient pas encore un véritable projet.