[tab:Y a-t-il une opposition ?]

Depuis les dernières municipales l’opposition est en retrait, silencieuse, discrète, elle se manifeste peu ; on pourrait l’oublier ! Au conseil municipal ses interventions sont timides et sans grand relief ; sur internet c’est encore plus limité, il ne reste que Venelles pour Vous, quasiment en sommeil depuis le mois de mars ! Abandonné ?

[tab:Mon analyse]

Au café citoyen nous avons rencontré Mme Coursol et MM Morbelli et Bergonzi, – nous les en remercions – mais le citoyen de base, qui se déplace rarement pour ces manifestations a vraiment l’impression qu’ils ont baissé les bras, démissionné !

Pourtant, pour ce que j’en sais, ils travaillent, assistent aux conseils, participent aux commissions municipales et aux commissions élargies sur la nouvelle gouvernance… travaillent aussi avec les militants et leurs co-listiers non élus, ils font donc leur métier.

Malheureusement tout cela ne se sait pas. Je ne sais plus qui disait qu’en politique il faut se faire voir, se faire entendre et que sans *communication* on n’existe pas. Avait-il raison ? Peut-on travailler dans l’ombre ? Être jugé sur pièces ? Cela semble bien difficile quand on n’est pas aux affaires !

Qu’un élu travaille c’est bien, c’est normal, il s’y est engagé en sollicitant les suffrages de ses concitoyens… mais ne s’est-il pas aussi engagé à rendre compte de son action ? ne doit-il pas aller au devant de ses électeurs, leur parler, les interroger, prendre en compte leurs préoccupations ?

Il a aussi le devoir de les informer de ce qui se passe dans la commune, il doit rendre compte de son action mais aussi des actions de l’équipe majoritaire qui gouverne la ville. Il doit nous expliquer les dossiers sensibles, les analyser, les critiquer, mettre en valeur ses propositions ou celles des citoyens…

Quand tout cela n’est pas fait, peut-on dire que les élus d’opposition ne font pas ce pourquoi nous les avons élus ? qu’ils ne font pas leur métier d’élu ?

** L’ai-je bien écrit ? Depuis que j’ai lu cet article je doute que communication soit le bon mot ! Lisez Le joyeux monde de la communication sous La Plume d’Aliocha.

[tab:Complément par J. Révy]

Les valeurs, les principes d’actions qui avaient permis de créer une dynamique au cours de la campagne électorale ont disparu et l’opposition semble les avoir complètement abandonnés. Nous pensons que l’opposition municipale a un rôle vis à vis des citoyens et qu’elle doit continuer à défendre, à mettre en œuvre et expliquer les principes qui guident son action. Le travail ou les réflexions entre élus ou sympathisants ne suffisent pas, l’opposition devrait sans doute être plus visible, à l’écoute des Venellois, proposer des solutions alternatives ou soutenir les initiatives qui vont dans le sens de ses valeurs. Les prochaines élections sont encore loin.

Jacques Révy

[tab:END]