[tab:Devinette]

Avec ses 2,6 % de logements sociaux, (..?..) (13) figure toujours en bonne place dans le palmarès des communes qui ne respectent pas la loi SRU. (..?..), le maire a promis que chaque opération d’ensembles comporterait 20 à 30 % de logements sociaux. Promesse pour rire en 2008 puisque, comme presque toutes les années, il n’engage pas de programmes immobiliers… (le Ravi, mars 2009, page 7)

[tab:Réponse]

Avec ses 2,6 % de logements sociaux, Allauch (13) figure toujours en bonne place dans le palmarès des communes qui ne respectent pas la loi SRU. Rolland Povinelli (PS), le maire a promis que chaque opération d’ensembles comporterait 20 à 30 % de logements sociaux. Promesse pour rire en 2008 puisque, comme presque toutes les années, il n’engage pas de programmes immobiliers… (le Ravi, mars 2009, page 7)

[tab:Un commentaire au hasard…]

Blog Allauch

Je ne suis pas du tout d’accord avec Fred et icy13 !
Mon fils a été obligé de quitter Allauch parce qu’il ne trouvait pas de logement à prix adapté. Est-il normal que les jeunes doivent quitter leur commune quand ils commencent dans la vie ? Je ne le pense pas…
Une ville qui rejette ses enfants et ses anciens au motif qu’ils n’ont pas (ou n’ont plus) les moyens de s’y loger, vous trouver ça normal ? Et vous parlez de “coeur” ?
Arrêtons un peu les caricatures : il y a moins de logements à prix modéré à Allauch qu’il n’y en a à Neuilly ou à Cassis ! Pourtant il n’y a pas de “zones de non droit” ou de “quartiers guetto” (pour reprendre les expressions de Fred) dans ces villes. Une commune ou les jeunes et les personnes agées aient leur place, ça vous fait si peur que ça ? Pas à moi… Je crois qu’une ville où il fait bon vivre, c’est d’abord une ville où l’on puisse vivre en famille : enfants, jeunes actifs, parents et grand-parents réunis. Ca a toujours été comme ça par le passé à Allauch, pourquoi ça ne pourrait pas continuer à l’être ?

[tab:END]