[tab:Devinette]

Avec ses 2,6 % de logements sociaux, (..?..) (13) figure toujours en bonne place dans le palmarès des communes qui ne respectent pas la loi SRU. (..?..), le maire a promis que chaque opération d’ensembles comporterait 20 à 30 % de logements sociaux. Promesse pour rire en 2008 puisque, comme presque toutes les années, il n’engage pas de programmes immobiliers… (le Ravi, mars 2009, page 7)

[tab:Réponse]

Avec ses 2,6 % de logements sociaux, Allauch (13) figure toujours en bonne place dans le palmarès des communes qui ne respectent pas la loi SRU. Rolland Povinelli (PS), le maire a promis que chaque opération d’ensembles comporterait 20 à 30 % de logements sociaux. Promesse pour rire en 2008 puisque, comme presque toutes les années, il n’engage pas de programmes immobiliers… (le Ravi, mars 2009, page 7)

[tab:Un commentaire au hasard…]

Blog Allauch

Je ne suis pas du tout d’accord avec Fred et icy13 !
Mon fils a été obligé de quitter Allauch parce qu’il ne trouvait pas de logement à prix adapté. Est-il normal que les jeunes doivent quitter leur commune quand ils commencent dans la vie ? Je ne le pense pas…
Une ville qui rejette ses enfants et ses anciens au motif qu’ils n’ont pas (ou n’ont plus) les moyens de s’y loger, vous trouver ça normal ? Et vous parlez de « coeur » ?
Arrêtons un peu les caricatures : il y a moins de logements à prix modéré à Allauch qu’il n’y en a à Neuilly ou à Cassis ! Pourtant il n’y a pas de « zones de non droit » ou de « quartiers guetto » (pour reprendre les expressions de Fred) dans ces villes. Une commune ou les jeunes et les personnes agées aient leur place, ça vous fait si peur que ça ? Pas à moi… Je crois qu’une ville où il fait bon vivre, c’est d’abord une ville où l’on puisse vivre en famille : enfants, jeunes actifs, parents et grand-parents réunis. Ca a toujours été comme ça par le passé à Allauch, pourquoi ça ne pourrait pas continuer à l’être ?

[tab:END]