Un Venellois s’adresse à plusieurs associations venelloises en ces termes : « Avez-vous pris connaissance du mot du Maire dans Venelles Mag ? » L’ULTIME CHANCE ? Les discours ou écrits de monsieur le maire ne me conviennent pas toujours mais au-delà de quelques lignes d’auto-satisfaction, celui-ci me semblait très bien.

Avez-vous pris connaissance du mot du Maire dans Venelles Mag ?
L’ULTIME CHANCE ? Comment peut-on écrire que ces deux glaciers, Blanc et Noir du Massif des Écrins constituent nos réservoirs d’eau potable ? ? ?
Que sont les réservoirs sur LA DURANCE et LE VERDON en particulier Serre Ponçon et Sainte Croix ? Monsieur le Maire devrait demander conseil à La Société des Eaux de Marseille et à La Société du Canal de Provence.
AVEC, CIQ, VE ne pourraient-il pas faire un commentaire sur ce MOT du MAIRE ?

Je ne sais pas si les associations interpellées vont lui répondre et donner leur avis sur le mot du maire mais en attendant je peux donner le mien et j’espère que dans les commentaires vous n’hésiterez pas à donner le vôtre.

L’ULTIME CHANCE ! Bien entendu, dans son éditorial, notre maire force un peu le trait… Il y aura encore des occasions à saisir, le pire n’est jamais certain… mais assurément il est temps d’y réfléchir et de prendre les premières mesures avant qu’il ne soit trop tard. Pour la plupart des scientifiques, le réchauffement climatique est une réalité qu’il faut prendre en compte. Même Claude Allègre ne dit pas autre chose !

Que dit monsieur le maire ?

  • qu’il ne reste que quelques semaines aux dirigeants du monde réunis à Copenhague pour prendre conscience que l’avenir de l’humanité…
    • Bien sûr c’est un peu théâtral mais malheureusement, maintenant ou dans quelques années… il faudra agir et le plus tôt sera le mieux.
  • au hasard d’une balade (…) l’irréversible recul des glaciers sous les Écrins
    • En 10 ans nous y sommes allés plusieurs fois, le recul est spectaculaire et surtout inquiétant, plusieurs centaines de mètres.
  • que les glaciers des Alpes constituent nos réservoirs d’eau potable
    • L’eau qui alimente Serre-Ponçon et Sainte-Croix vient de la Durance et du Verdon qui sont alimentés par la fonte des neiges et les glaciers.
  • la Provence demain… comme l’Andalousie aujourd’hui ?
    • C’est une hypothèse plausible pour de nombreux scientifiques

À défaut d’avoir des certitudes, on ne saura que dans 20 ou 50 ans, quelle sera l’importance du réchauffement climatique, quels en seront les effets sur la vie de nos descendants mais nous devons nous en préoccuper dès aujourd’hui, agir et pousser nos gouvernants à agir. → Signons l’appel de Copenhague ←.