Trop cher, pas assez utilisé : la mairie d’Aix met fin au “V’hello“. Pourquoi cet échec, quelles en sont les raisons ? Selon un internaute, lecteur de La Provence, c’est tout simple : « Mauvaises implantations, pas de communication, pas assez de pistes cyclables et pas assez de restrictions pour la voiture ». → LaProvence 1LaProvence 2