Stéphane Chanoux et son « dada » se rappellent à notre bon souvenir : « Mon cheval de bataille, pour ne pas dire mon dada, c’est le cheval ! Plus exactement, le retour à l’utilisation du cheval d’attelage pour des services locaux en ville, tout en préservant le confort de travail de l’animal, ça va de soi. »


Peut-être avez-vous d’ailleurs déjà entendu parler des “Chevaux Territoriaux”, ces chevaux d’attelage utilisés pour des services au sein de petites communes françaises ? Aujourd’hui de nombreuses communes font le choix de cette solution de transport écologique alternative et peu coûteuse pour des travaux urbains et qui consiste à remettre un cheval dans la rue pour divers services municipaux : transport scolaire et touristique, collecte du verre, déchets ménagers et végétaux, arrosage des massifs, etc.

Conception d’une calèche à traction animale et à motorisation électrique auxiliaire

Vous pouvez soutenir son projet à partir de 5 euros et jusqu’à…

Un cheval de trait, c’est comme un massif de roses qui fleurit toute l’année. (Paris-Match)