Que vous évoque l’association des mots « internet » et « démocratie » ? C’est la question posée par deux sociologues, Laurence Dhaleine et Céline Mounier, à un panel de 30 internautes lors d’une enquête quantitative. Les réponses : « enthousiasme », « espoir » et « suspicion ». L’enthousiasme véhicule les idéaux de liberté, d’ouverture et de respect véhiculés par le web, tandis que l’espoir traduit le renouveau et l’avenir. Enfin, la suspicion renvoie davantage aux représentations de dangers et de manipulations. → Lire l’article sur ZDNet.fr