Hélicoptères et aviation d’affaires sur l’aérodrome des Milles ? Selon l’association « Les 1000 décibels » tout danger n’est pas écarté… malgré la décision de transférer les Canadair de Marignane à Nîmes. Sommes-nous concernés ?

Le projet ITER qui est financé par divers pays du monde entier, recevra la visite de nombreux V.I.P techniques, politiques et médias de ces pays. Selon Les 1000 décibels voici un scénario qui nous concerne.

    Extrait du site Les 1000 décibelsLe document complet

  • Les vols intercontinentaux arrivent à Paris. (Marignane n’étant pas en capacité de les recevoir).
  • Dés leur arrivée, les VIP, seraient pris en charge par un biréacteur d’affaires, direction Les Milles !
  • En évitant Marignane, ces vols échappent à tout éventuel circuit d’attente pour atterrir, n’encombrent pas le trafic commercial et peuvent même être prioritaire sur Les Milles !
  • Aussitôt ces autorités seraient prises en charge par un hélicoptère pour être déposées à Cadarache. (En évitant Aix qui de par sa densité démographique ne peut être survolée !)

Depuis Les Milles, aller à Cadarache en évitant Aix induit, entre autres, le survol de Venelles. (cf. carte)