La Provence 16 décembre 2013Il a été durant douze ans conseiller communautaire, élu aux écoles dans l’équipe de Jean-Pierre Saez puis de Robert Chardon. Depuis 2008, il était même 2e adjoint délégué aux affaires scolaires… et culturelles. Pourtant, il a décidé de monter sa liste pour les prochaines élections municipales intitulée “Venelles éthique” parce que « on n’est pas dans une monarchie municipale. Monsieur Chardon part avec Mme Saez et peut-être son fils. Il y a trop de clientélisme. Et puis les décisions prises par le maire ne sont pas du tout en accord avec mes idées. Trop de gaspillage, pas de transparence dans les budgets et aucun dialogue. » (Cliquez sur l’imagette ci-dessus pour lire l’article de La Provence)