Quand je vais chercher mon petit-fils à l’école j’entends parfois des parents se plaindre des nouveaux rythmes scolaires. Dernièrement une dame pestait contre la classe le mercredi matin et se demandait comment elle ferait si la cantine fermait ce jour-là, quitter son travail plus tôt ou inscrire son fils au centre aéré ? Les parents d’élèves ne sont pas satisfaits et ils le disent, plutôt discrètement, mais leur mécontentement est visible sur internet.

La PEEP et la FCPE ont écrit à Robert Chardon maire de Venelles : Nous sommes scandalisés par cette annonce qui remet en cause vos engagements de plus d’un an et qui va perturber fortement l’organisation de nombreuses familles.