« Je dois revenir sur un épisode associé à cette période difficile qui a eu lieu lors du week-end de l’Ascension. J’ai eu l’occasion d’intervenir sur les réseaux sociaux à propos d’un thème concernant l’islam et qui a pu choquer certains d’entre vous. Ma volonté n’était de tenir des propos ni xénophobes, ni islamophobes. » → Lisez le courrier du maire de Venelles