Le Commissaire Enquêteur conclut dans son rapport : « J’ai expliqué à monsieur le Maire que je devais défendre l’intérêt général face aux intérêts particuliers, et que certains de ses avis, particulièrement sur des changements de zones, touchaient l’équilibre général du PLU et que je ne pouvais pas les accepter (La Bosque, le Barry). À propos de la « rocade nord » nos avis ont convergé, sur les Faurys, je pense que le projet de désenclavement est bon, mais qu’il doit passer par l’avenue des Faurys et laisser tranquille le chemin des Faurys. Nous restons sur ce point en désaccord. »

»»» Le CIQ analyse le rapport du commissaire enquêteur «««