Mimet, Éguilles et Plan-de-Cuques, l’État se substitue à 3 maires pour forcer la construction de logements sociaux (…) le taux de logements sociaux pour les deux premières villes est de 4%, pour la la troisième il est de 7,5%. la loi demande d’atteindre 25% d’ici 2025. → Lire l’article sur Francetvinfo

L’État va se substituer aux maires de trois communes des Bouches-du-Rhône qui refusent de respecter la loi en matière de construction de logements sociaux, en utilisant « tous les moyens légaux pour faciliter » leur construction, a annoncé ce mercredi 17 février la préfecture.