La gestion de proximité, notamment le ramassage des ordures, est dénoncée par la population. Plusieurs élus veulent revoir les contours des responsabilités de la métropole. Rien ne va plus pour les habitants d’Aix-Marseille-Provence. Depuis la suppression début 2016 des six intercommunalités préfigurant le plein exercice de la métropole l’an prochain, la gestion hasardeuse de la ville-centre exaspère les populations. → Un article à lire sur LesÉchos.fr