Arnaud Mercier, Maire de Venelles et Tanguy cohen, journaliste

Il semble que cette rencontre (à laquelle je n’ai pas participé) a été couronnée de succès et appréciée si j’en crois les premiers retours. Vous trouverez ci-après les commentaires et comptes rendus qui me parviendront, je ferai les mises à jour au fur et à mesure. Pour ceux qui n’y sont pas allés et qui n’ont pas lu le journal aujourd’hui je signale qu’une double page était consacrée à notre ville.

Venelles : les avantages d’une ville, la qualité de vie d’un village


Merci à Martial Maurette qui a été le premier à nous en parler, un article illustré de magnifiques photos :
La Provence au chaud, à Venelles


    Selon Salto

  • Je me suis rendu tardivement, en fin de matinée, à cette “rencontre” avec les journalistes du journal La Provence. Je ne sais donc pas ce qu’il s’est dit au début, monsieur le maire était présent, il a dû faire un petit discours. Les personnes qui y ont assisté donneront plus de détails.
    L’ambiance était conviviale et détendue avec café et viennoiseries. Expérience intéressante.
    Plusieurs de nos concitoyens ont donc pu aborder avec l’un des journalistes présents quelques sujets. Des notes ont été prises. Je suis curieux de voir ce qu’il va sortir de cette rencontre dans les pages du journal.
    Le côté amusant était que l’on pouvait discuter dans le hall, ou s’isoler avec un journaliste, façon confessionnal ! À refaire.

    Selon Anonyme

  • Le titre de la double page de La Provence aurait pu être aussi écrit autrement :
    Venelles : les problèmes d’une ville sans la qualité de vie d’un village.